Date du jeu : printemps 408
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : Noms romains-Logiciel decréation de noms
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses
Noms romains-Logiciel decréation de noms
Auteur Message
VARUS Spurius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 965
Inscrit le : Mer 24 Avr 2019
Posté le : Dim 03 Déc 2006    

Comme c'est une question qui semble revenir souvent voici un texte que j'ai trouvé sur les noms romains :


LES NOMS ROMAINS

A. Les citoyens romains

Ils portent en principe trois noms :
- Le prénom est choisi dans une liste préétablie qui en compte 18 (p. ex. Caius, Lucius).
- Le nom de famille est celui de toute l’ascendance paternelle du citoyen. L’ensemble de cette famille
paternelle élargie s’appelle, en latin, gens ; on parle donc de nom "gentilice". Il est héréditaire et se
termine en –ius (p. ex. Valerius).
- Le surnom est, sous l’Empire, le principal élément personnalisé de la dénomination d’un citoyen (p.
ex. Camillus, Severus, Primus).
La présence des trois noms (les tria nomina) suffit à identifier un citoyen romain.
Dès le IIe s. apr. J.-C., dans les Gaules notamment, le prénom tend à disparaître. Le citoyen ne possède
donc plus que deux noms (les dua nomina).
Deux indications supplémentaires de la citoyenneté existent :
- La filiation correspond à l’indication du prénom du père. Elle indique que ce père était lui-même
citoyen romain et que l’individu concerné était donc fils de citoyen. Elle permet ainsi de distinguer un
citoyen de naissance d’un affranchi ou d’un pérégrin devenu citoyen.
- La tribu est une indication administrative. La présence de la tribu dans une dénomination romaine
garantit l’origine citoyenne de cette personne.

B. Les épouses et filles de citoyens

Sous la République et au début de l’Empire, les citoyennes romaines n’ont qu’un nom gentilice. Il est
tiré du nom gentilice de leur père, mis à la forme féminine (p. ex Iulius-Iulia). Si un citoyen a plusieurs
filles, il leur donne souvent un numéro d’ordre : Prima, Secunda, Tertia. Progressivement, les
citoyennes reçoivent deux noms, un nom gentilice et un surnom. Ce dernier peut être tiré du nom de
leur mère. En se mariant, les citoyennes ne changent pas de nom : elles gardent toute leur vie le nom
gentilice paternel.

C. Les pérégrins

Ils possèdent un seul nom personnel.
Lorsque qu’un pérégrin accède à la citoyenneté romaine, il adopte le système des trois noms.
Le choix du nom gentilice dépend de la procédure d’accès à la citoyenneté :
- celui qui a reçu la citoyenneté à titre personnel obtient le nom gentilice de la personne à qui il doit
son nouveau statut. Généralement, cette personne est l’empereur. Ainsi un homme qui a reçu la
citoyenneté par l’empereur Flavius Vespasianus (=Vespasien), prend le gentilice Flavius. Cela
explique la fréquence des gentilices impériaux (Iulius, Flavius, Aurelius) dans les provinces ;
- celui qui a obtenu la citoyenneté dans le cadre d’une cité de droit latin dispose d’un choix plus large.
Il peut par exemple transformer en nom gentilice l’ancien nom personnel pérégrin de son père en y
ajoutant la terminaison –ius ;
- en ce qui concerne les soldats pérégrins devenus citoyens par le biais de l’armée, nous connaissons
encore mal les règles qui présidaient au choix de leur nom gentilice.
Le nouveau prénom est normalement tiré de la liste officielle
Comme surnom, le nouveau citoyen garde souvent son nom personnel pérégrin. Il peut aussi en
choisir un autre, plus latin. Les anciens soldats pérégrins prennent ordinairement un surnom qui
reflète leurs caractéristiques physiques ou leurs qualités guerrières
.
D. Les affranchis

En principe, ils prennent le prénom et le nom gentilice de leur ancien maître et gardent comme
surnom leur ancien nom d’esclave. L’affranchi porte donc trois noms, comme un citoyen romain. Il se
distingue du citoyen par l’absence de filiation. A partir du IIe s. apr. J.-C., les affranchis, comme les
citoyens, abandonnent volontiers le prénom et ont donc deux noms seulement.
Parfois, l’indication « L » ou « LIB », pour libertus/liberta (« affranchi-e »), confirme le statut d’affranchi.

E. Les esclaves

Ils portent un seul nom qui peut indiquer leur origine géographique ou leur activité professionnelle.
L’ajout d’un « S » ou d’un « SER », pour servus/serva (« esclave »), après un nom unique dénonce le
statut servile d’une personne. Le nom du maître au génitif peut aussi suivre le nom de l’esclave.


Source : http://www2.unil.ch/iasa/iasa_c_est_aussi/electre/avenches/livre_elec/module_avenches.pdf

  Haut de page Bas de page 
 
AELIUS PROBUS Marcus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 635
Inscrit le : Dim 22 Oct 2006
Posté le : Dim 03 Déc 2006    

Tout celà est très vrai. Je précise juste que les éléments tels que L ou LIB ne sont utilisés qu'à l'écrit.

Pour compléter, et pour créer ses noms (sources : internet et cours d'épigraphie happy.gif ):

Prénoms romains masculins :
(liste exhaustive)

Appius
Aulus
Caius
Cnaeus
Decimus
Kaeso
Lucius
Mamercus
Manius
Marcus
Numerius
Publius
Quintus
Servius
Sextus
Spurius
Tiberius
Titus

Quelques gentilices connus :

Aelius
Aemilius
Annæus
Antonius
Asinius
Aufidius
Aurelius
Caecilius
Caelius
Calpurnius
Cassius
Claudius
Cornelius
Domitius
Fabius
Fannius
Flaminius
Flavius
Fufidius
Fufius
Furius
Gabinius
Gellius
Helvius
Herennius
Horatius
Julius
Junius
Laberius
Laelius
Licinius
Livius
Lucilius
Lucretius
Lutatius
Manilius
Manlius
Marcellus
Marcius
Memmius
Menenius
Metellus
Mucius
Octavius
Papirius
Plautius
Pompeius
Pomponius
Porcius
Publilius
Quintilius
Rabirius
Roscius
Rutilius
Scribonius
Sempronius
Servilius
Sextius
Silius
Sulpicius
Terentius
Tullius
Ulpius
Valerius
Velleius
Vettius
Vibius
Virginius
Volusius

Quelques surnoms et leur signification :

Afer (africain)
Agricola (cultivateur)
Agrippa (né les pieds les premiers)
Ahenobarbus (barbe d'airain)
Aper (sanglier)
Asinius (âne)
Atratinus (noirci)
Atticus (attique)
Augustus (majestueux)
Aurelius (doré)
Balbinus (petit bègue)
Balbus (bègue)
Barbatus (barbu)
Bassus (grassouillet)
Bestia (bête)
Bibaculus (ivrogne)
Bibulus (ivrogne)
Blaesus (bègue)
Brutus (idiot)
Bubulcus (conducteur de bœufs)
Caecilius (aveugle)
Caecus (aveugle)
Caelius (?)
Caepio (oignon)
Caesar (né par césarienne)
Calvus (chauve)
Camillus (enfant noble)
Capito (grosse tête)
Carus (précieux)
Cato (rusé)
Catulus (petit chien)
Celsus (noble)
Cicero (pois chiche)
Cincinnatus (bouclé)
Cinna (qui cligne des yeux ?)
Clemens (doux)
Coclès (borgne)
Cossus (ver de bois)
Crassus (gros)
Crispus (crépu, frisé)
Decimus (10e enfant)
Dolabella (petite pioche)
Domitius (dompteur)
Donatus (donné)
Fabius (fève)
Faustus (prospère)
Felix (heureux)
Figulus (potier)
Flaccus (oreilles flasques)
Flavius (blond)
Fortunatus (fortuné)
Furius (fou furieux)
Fuscus (basané)
Galba (gras ?)
Galerius (qui porte un bonnet)
Gallus (gaulois)
Glabrio (sans poil)
Gracchus (?)
Helvius (jaunâtre)
Hortensius (jardinier)
Hostilius (hostile, combattif)
Italicus (italien)
Kaeso (né par césarienne)
Latro (brigand)
Lentulus (lentille)
Lepidus (grâcieux)
Licinius (cheveux relevés sur le front)
Licinus (cheveux relevés sur le front)
Livius (bleuté, livide)
Longus (grand)
Lucanus (lumineux)
Lucius (né avec la lumière)
Lupus (loup)
Macer (maigre)
Magnus (grand)
Major (l'aîné)
Manius (né le matin)
Maro (?)
Maximus (très grand)
Minor (le jeune)
Murena (murène)
Naevius (qui a une tache sur le corps)
Nasica (nez pointu)
Naso (gros nez)
Nepos (neveu, petit-fils)
Nero (fort (étrusque))
Niger (noir)
Octavius (8e enfant)
Opiter (dont le père est mort du vivant du grand-père)
Ovidius (agneau)
Pansa (marche en écartant les jambes)
Paterculus (petit père)
Paulus (petit)
Pertinax (têtu)
Pictor (peintre)
Pilumnus (pilon)
Piso (mortier)
Pius (pieux)
Plautius (pieds plats)
Plautus (pieds plats)
Pollio (polisseur)
Pompéius (pompeux, cérémonieux)
Porcius (porc)
Postumus (né après la mort de son père)
Primus (1er enfant)
Priscus (ancien)
Probus (honnête)
Proculus (né loin de son père)
Publicola (ami du peuple)
Pulcher (beau)
Quintus (5e enfant)
Rabirius (enragé)
Restitutus (rétabli)
Rufus (roux)
Rusticus (campagnard, balourd)
Rutilius (blond éclatant)
Rutilus (roux éclatant)
Saxa (rocher)
Scaevola (gaucher)
Scaurus (pied-bot)
Scipio (bâton (pour père aveugle))
Secundus (2e enfant)
Seneca (vieux)
Septimus (7e enfant)
Serenus (serein)
Servilius (descendant d'esclave)
Severus (sévère)
Sextus (6e enfant)
Sollers (adroit)
Spurius (bâtard)
Statius (immobile)
Strabo (loucheur )
Tacitus (silencieux)
Tiro (débutant)
Tranquillus (tranquille)
Tubero (bossu)
Valens (fort)
Valerius (fort)
Varro (homme grossier)
Varus (cagneux)
Victor (victorieux)
Vindex (vengeur)
Virginius (vierge, pur)
Vitellius (veau)
Vopiscus (jumeau survivant)

Tribus :

Aemilia
Aniensis
Arnensis
Camilia
Clustumina
Collina
Cornelia
Esquilina
Fabia
Falerna
Galeria
Horatia
Lemonia
Maecia
Menenia
Oufentina
Palatina
Papiria
Pollia
Pomptina
Publilia
Pupinia
Quirina
Romilia
Sabatina
Scaptia
Sergia
Stellatina
Suburana
Teretina
Tromentina
Velina
Voltina
Volturia

----------------------
Sénateur depuis 342.
Historien de la République en 343.
Biographie
  Haut de page Bas de page 
 
AELIUS PROBUS Marcus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 635
Inscrit le : Dim 22 Oct 2006
Posté le : Dim 03 Déc 2006    

Les liens vers des logiciels de créations de noms:

Nomina. Voici la version 1.5 de ce qui n'était au début qu'un générateur de noms romains. Après améliorations, il permet de générer la plupart des noms masculins et féminins des peuplades de la méditerranée. C'est la version que j'avais distribuée sur l'ancien forum. Moins de peuplades que le suivant, mais signification des noms romains, et possibilité de générer des noms en conservant des éléments fixes (ex : gentilice).

Gunof, le Générateur Universel de NOms Fantastiques. Version 2 de mon générateur de noms, développé sur la base de Nomina, dans l'optique d'être utilisable par des rôlistes de Med-Fan également. La version actuelle génère des noms pour 20 peuplades différentes (pas toujours les noms féminins et les noms de famille). L'interface est très kitsch mais je m'étais beaucoup amusé. La V3 devrait être plus sobre et surtout plus paramétrable, ainsi qu'augmentée de nombreuses autres peuplades.

Générateur de noms romains en ligne (j'avais proposé un générateur en ligne pour la V2, mais je l'ai recodé en javascript pour pouvoir générer des noms sans recharger la page. Télécharger le code source

(note : si les liens sont brisés, cherchez directement sur la racine de mon espace Free. winkle.gif

Voilà, j'espère que ça pourra vous être utile pour vos RPs en tous genres ! winkle.gif


(le code source de Gunof, écrit en Pascal avec Delphi, est disponible sur demande pour ceux que ça intéresserait, mais c'était mon premier programme et le script est un bordel innomable, construit de façon empirique alors que j'apprenais les bases. J'ai toujours pour projet de sortir une V3 programmée de façon modulaire, mais je préfère mettre mon nez dans le module de batailles, en ce moment (qui est pas beaucoup plus propre que mon code, au passage winkle.gif )

----------------------
Sénateur depuis 342.
Historien de la République en 343.
Biographie
  Haut de page Bas de page 
 
admin (Pat)
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 2496
Inscrit le : Dim 20 Aoû 2006
Posté le : Ven 07 Mai 2010    

Pour information:

Nous avons en ce moment des vagues d'inscriptions assez importantes.
Après en avoir parlé entre MJ il nous semble probable qu'il puisse s'agir de classes entières.
Or la moitié de ces inscriptions sont des sénatrices. C'est à dire que les prénoms choisis sont féminins (Tullia, Julia etc...).

Évidemment ces inscriptions sont refusées, car peu crédible EJ (En Jeu).

----------------------
  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2019 Groupe FSB
Page générée en 11 requêtes