Date du jeu : automne 406
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : Bataille de Rue
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses
Bataille de Rue
Auteur Message
MJ Cerbere
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 417
Inscrit le : Mer 08 Fév 2017
Posté le : Dim 02 Avr 2017    

Le prêtorien et flamine Lucius Eugenius aurait été attaqué en pleine rue de Rome alors qu'il quittait le temple de Quirinus en compagnie de quelques fidèles. Un groupe d'hommes inconnus l'a interpellé et les deux groupes se sont affrontés dans un échange de coups de poings et de bâtons.

Des citoyens sont outrés que le Flamine de Quirinus ait été bousculé ainsi.


----------------------
mj_cerbere@yahoo.com
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Cerbere
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 417
Inscrit le : Mer 08 Fév 2017
Posté le : Mar 11 Avr 2017    

Une autre bagarre a eu lieu dans le Caelius. L'on dit que des bouchers et des enragés étaient impliqués, une combinaison très explosive.

Les combats ont été rudes, il y a du sang partout sur les pavés.



----------------------
mj_cerbere@yahoo.com
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Apollon
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 415
Inscrit le : Lun 11 Jui 2018
Posté le : Jeu 05 Juil 2018    

Printemps 406

Les bagarres éclatent, nombreuses, violentes, aussi bien dans le Caelius qu'à Suburre, pour gagner le droit d'acheter du pain !

----------------------
Ardet nec consumitur (Il brûle mais ne se consume pas)
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Apollon
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 415
Inscrit le : Lun 11 Jui 2018
Posté le : Mar 31 Juil 2018    

Eté 406

Les bagarres frumentaires sont quotidiennes. Le pain est vendu si cher depuis les attaques de convois de grain campanien que les boulangers se font escorter pour se rendre du four à leur domicile.

Des rumeurs accusent l'édile Caro doublement protégé par son beau-père le consulaire Detritus et le Censeur Cornelius Scipio de profiter des prix de vente pour s'enrichir.

Des poupées représentant le campanien sont brûlées dans les rues.

"Tout cela car il est Campanien !" déplorent à voix basse les conservateurs...

----------------------
Ardet nec consumitur (Il brûle mais ne se consume pas)
  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2018 Groupe FSB
Page générée en 10 requêtes