Date du jeu : printemps 412
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : Eté 408 Projet de fin de limite d'âge et de cumul de mandat
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses
Eté 408 Projet de fin de limite d'âge et de cumul de mandat
Auteur Message
MJ Apollon
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 1591
Inscrit le : Lun 11 Jui 2018
Posté le : Mar 21 Mai 2019    

Eté 408

Lucius Macedo parlait d'une voix forte mais marquée par l'émotion.


"Ils sont morts, victimes et bourreaux, Républicains et pro décemvirs !

Ils sont morts à la suite de ceux tombés lors des noces pourpres, de ceux fauchés à la guerre, de combien d'autres...

Nous ne sommes plus assez nombreux pour pourvoir aux candidatures des magistratures et donner vie aux institutions romaines si nous gardons les limites actuelles : abolissons les !

Débattons :

Ne devrions nous pas proposer que désormais pour accéder à une magistrature il suffit d'avoir exercé une magistrature inférieure et que l'âge limite pour devenir magistrat est 30 ans ?"

----------------------
Ardet nec consumitur (Il brûle mais ne se consume pas)
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Apollon
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 1591
Inscrit le : Lun 11 Jui 2018
Posté le : Jeu 03 Oct 2019    

Eté 409

Le vieux Lucius Macedo s'adresse, appuyé sur l'épaule de Primus Valerius Publicola, aux rares sénateurs assemblés dans la Curie.

"Notre République manque de serviteurs. Je reprends un débat que j'avais voulu lancer autrefois pour proposer ceci :

Ne pourrions nous pas, tant que le manque de candidats s'avère important, fusionner la préture et l'édilité ? Pour l'instant, une nouvelle année, nous ne disposerons pas d'édiles faute de candidats ! Etendons les pouvoirs des préteurs même s'il faut pour cela réduire temporairement le Cursus honorum !"

----------------------
Ardet nec consumitur (Il brûle mais ne se consume pas)
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Apollon
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 1591
Inscrit le : Lun 11 Jui 2018
Posté le : Dim 26 Juil 2020    

Printemps 411

Primus Valerius Publicola entra dans le bâtiment, marqué par d'anciens massacres de sénateurs. Lucius Macedo se tenait à ses côtés. Ils incarnaient l'un et l'autre l'esprit de la lutte contre Iocerus et la pègre dominant autrefois Rome.

Derrière eux venaient plusieurs sénateurs, des survivants, des anciens, des intègres ou des attentistes.

Primus prit la parole



La période de crise a pu sembler sans fin, les ambitions des décemvirs puis de Iocerus ont recherché la fin de notre République. Elle n'est pas morte, elle a triomphé des traîtres, des corrompus, des criminels...

Cependant, le petit effectif ici présent montre combien la puissance de Rome s'est affaiblie. Il nous faut travailler pour reconstruire nos lois, notre Sénat et son lien avec le peuple, rebâtir la ville et sa puissance.

J'enjoins tous ceux qui désirent voir Rome se redresser à travailler avec moi, pour Rome.

----------------------
Ardet nec consumitur (Il brûle mais ne se consume pas)
  Haut de page Bas de page 
 
PETRONIUS PUGNATOR Felix
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 666
Inscrit le : Ven 24 Juil 2015
Posté le : Ven 14 Aoû 2020    

Patrès,

Même si la mesure, dont j'ai bénéficié cette année pour mon élection à l'Edilité, est d'un pragmatisme éclairé au vu de la situation de Rome, je ne peux que vous rappeler Sénateurs que si nos pères ont jugés bon de separer en deux magistratures c'est pour eviter un cumul des pouvoirs qui pourraient par trop nous rapprocher d'une tyrannie, d'autant que cette année la collégialité n'est pas assurer.

Je propose donc de revenir à la séparation des magistratures afin d'assurer un equilibre et garantir aux Romains indépendance de la Justice.

Certains pourraient craindre que ces fonctions judiciaires ne soient délaissés mais je dois vous rappeler que le Codex de nos lois prévoit la possibilité au Sénat d'assurer par Senatus Consultus l'injonction aux magistrats.
Ainsi il est tout a fait possible en cas d'absence de Préteurs de vote un SC demandant au Consul de nommer des Juges par delegation de la Preture non élue. Lui même assurant les devoirs non judiciaires des Preteurs grace à l'imperium domi major et l'imperium militiae.

Quand aux Ediles, nous seront dès l'année prochaine porvu de candidats qui occupent actuellement la Questure.

C'est pour quoi je vous demande, Censeur Macedo, Consul Valerius et vous, mes pairs, d'annuler, dans l'année, la mesure prise de créer une magistrature Edilité-Preture.

----------------------
Centurion lors de la campagne Boienne, Tribun lors de la campagne Venete, Administrateur des travaux 395, Flamine de Mercure 396- ,Questeur 399, Legat au Bruttium 403,
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Apollon
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 1591
Inscrit le : Lun 11 Jui 2018
Posté le : Dim 30 Aoû 2020    

Eté 411

Les personnes interpellées par le sénateur Pétronius, après s'être consultée, annoncent au Sénat leur décision.


"Nous avons écouté la demande du sénateur et nous la considérons comme recevable. Espérons que l'oliganthropie qui frappe Rome ne nous oblige pas à revenir à cette disposition."

----------------------
Ardet nec consumitur (Il brûle mais ne se consume pas)
  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2021 Groupe FSB
Page générée en 11 requêtes